Guide d’utilisation d’un masque de soudage

Apprenti ou professionnel en soudure, l’utilisation d’un masque de soudage est primordiale. Avec le gant et les chaussures de sécurité, cet équipement fait partie des indispensables dans la réalisation des travaux de soudure. Découvrez au travers de cet article donc comment bien l’utiliser.

Choisir le bon modèle de masque de soudage

Avant d’acheter un masque de soudage, vous avez intérêt à définir au préalable le type de travaux de soudure que vous comptez effectuer. Face à la diversité des modèles disponibles sur le marché, sachez constamment que cet équipement sert principalement à protéger vos yeux et votre visage contre les flammes, les fumées et les rayonnements.

Veillez d’abord déterminer votre type brasure. Les risques avec le matériel inadapté sont énormes. Ensuite, il est recommandé de bien respecter les normes en vigueur, de bien vérifier l’aspect et la résistance de la monture. Sinon, les différents rayonnements et les émanations nocives affectent facilement vos organes.

Personne n’est jamais à l’abri des accidents, il faut rester vigilant. Dans la majorité des cas, un masque de soudage est très facile à manier. Vous avez besoin seulement de le mettre parfaitement au niveau afin de garantir une protection maximale.

Adapter le modèle de masque de soudage à son usage

Rien de tel qu’un modèle de masque de soudage adapté à son usage. Chaque prototype est conçu pour des besoins spécifiques. Passif, cet équipement permet de vous préserver de la forte chaleur. Réalisé en verres, il est capable de filtrer en toute efficacité les rayons optiques. Les modèles en plastique ou en cuir sont aussi très appréciables grâce à leur résistance et solidité.

Le masque de soudage actif ressemble à peu près aux casques moto étant donné qu’il recouvre en intégralité la tête. Il comporte un système électro-optique et un filtre permettant d’empêcher la fumée. Les modèles ventilés se révèlent trop classiques et ne protègent que le visage. Par ailleurs, leur aide est très sollicitée dans les travaux de soudure à l’arc électrique (TIG, MIG-MAG ou encore MMA).

Privilégiez la présence du système d’aération autonome, fixé sur un harnais dorsal ou à la ceinture de l’utilisateur pour pouvoir respirer de l’air pur durant ses activités.

Après avoir parcouru ce petit guide, l’utilisation d’un quelconque masque de soudage n’aura plus de problème pour vous.

Lire aussi : Comment choisir sa Ponceuse à bande ?/ À quoi sert une mini meuleuse ?/Bosch PKS 66 AF versus Makita SP000J

https://www.youtube.com/watch?v=NtO1LR3zUpw&t