Quelles sont les composantes d’un lampadaire solaire ?

Le lampadaire solaire est un outil d’éclairage qui se fait de plus en plus fréquent dans de nombreux jardins. Ayant pour spécificité de fonctionner grâce à l’énergie solaire, il devient par conséquent écologique. Quels sont donc les objets qui apparaissent dans sa composition ?

Les piles rechargeables

Les piles rechargeables sont l’un des principaux constituants du lampadaire solaire. Sans elles, il n’y aurait pas de lumière. Elles ont pour principale fonction de stocker de l’électricité. Cette électricité est reçue par le panneau solaire lors de son exposition au soleil au cours de la journée. Cette exposition est le moyen de rechargement du lampadaire qui pendant la soirée fournira un éclairage satisfaisant.

Il faut cependant noter que les piles rechargeables doivent être remplacées lorsqu’elles arrivent à expiration. Aussi, votre panneau solaire doit être débarrassé de toute poussière, cela permettra aux batteries de se recharger efficacement.

Les cellules photovoltaïques

lampadaire solaire + cellules photovoltaïques

Il est question ici de panneaux solaires qui sont des cellules qui ont pour spécificité de capturer la lumière du soleil pour ensuite les transformer en énergie électrique. Au niveau de certains lampadaires solaires, ces cellules sont incrustées dans le luminaire.

Chez d’autres par contre, ils sont attachés en extérieur au poteau qui contient la lumière à LED. Notez qu’il est important d’avoir une idée précise du nombre de ce type de cellules disponibles dans un panneau et sa puissance avant de passer à son installation.

Le contrôleur de charge

Comme l’indique son appellation, le contrôleur de charge permet de contrôler la charge du lampadaire. Il permet de connaître le moment opportun pour allumer et éteindre le lampadaire. Il contrôle l’intensité de l’éclairage, permettant ainsi d’allumer et d’éteindre la diode électroluminescente.

Lire aussi : Présentation et spécificités de l’application boomerang for Gmail.

Le contrôleur de charge se compose d’une alimentation secondaire, d’un MCU, d’un chargeur de batterie et de quelques autres éléments. De par son rôle de régulateur d’énergie, le contrôleur de charge permet d’éviter toute surcharge des batteries de la diode électroluminescente.

L’éclairage LED

lampadaire solaire + éclairage LED

Cet élément est celui qui est à la base de la lumière intense qui suit l’allumage d’un lampadaire solaire. Employé au niveau des réverbères, l’éclairage LED permet une émission luminescente assez vive. Pour en savoir plus, vous pouvez lire ce site comparatif.

En plus de cette intensité supérieure à celle fournie par les autres lampes, la lampe LED ne consomme que peu d’énergie. L’assemblage de lampes LED permet donc de fournir un éclairage d’intensité satisfaisante sans pour autant nécessiter beaucoup d’énergie.

Le poteau lumineux

Ce dernier élément est aussi important que les précédents. Le poteau constitue le pilier de l’ensemble des éléments constituant le lampadaire solaire. C’est sur le poteau que repose le lampadaire solaire. C’est grâce à lui qu’il lui est possible de tenir en hauteur et en position verticale. En raison de ces deux utilités du poteau, il convient que ce dernier doit être assez solide.

Lire aussi : Le soleil photovoltaïque en chiffres.

Sa solidité va lui permettre de supporter le poids que lui impose le lampadaire solaire. Cette même solidité doit être effective, quelle que soit la météo qu’affronte le lampadaire solaire. En cas de pluie violente ou de vents violents, le poteau lumineux doit se montrer résistant en ne se tordant pas.