Comment humidifier une pièce ?

Humidifier l’air dans une pièce n’est pas uniquement l’apanage des humidificateurs. Il est vrai qu’ils deviennent de plus en plus indispensables mais, des méthodes alternatives existent. De plus, ils sont coûteux et il serait mieux de s’en passer si on n’a pas beaucoup d’argent.

Constitué souvent de gestes simples ou de nouvelles habitudes à prendre, elles peuvent aussi être naturelles pour certaines. Ce sont des méthodes utilisées avant l’apparition des humidificateurs. Astuces, conseils et petites techniques sont disponibles pour atteindre le résultat voulu. Comment humidifier une pièce ?

Des plantes, de l’air ambiant humidifié

Un grand nombre de plantes possèdent la capacité de libérer de la vapeur. Il s’agit d’une très grande quantité d’eau, qu’elles laissent s’échapper, augmentant par la même occasion le taux d’humidité d’une pièce. Il y a d’abord le lis de paix, plante disposant de fleurs blanches de 50 cm de hauteur environ.

Le palmier nain quant à lui, il mesure un mètre et est assez répandu dans nos salons. Le gerbera de son côté est moins grand, avec une hauteur d’environ 40 cm. C’est une plante avec de très grosses fleurs.

Ces plantes sont aussi appelées plantes d’intérieur dé-polluantes. Vous pouvez aussi faire l’option d’installer des plantes vertes.

Vous devriez regarder aussi : Comment entretenir son adoucisseur d’eau ?

D’autres petites astuces

Elles ressemblent aux astuces de grand- mère. La toute première de ces astuces consiste à faire sécher du linge dans la pièce à humidifier. Ce linge sera placé près du radiateur. Cette disposition est très économique et très efficace, même si elle n’est pas esthétique. En effet, ici, l’eau contenue dans le linge va s’évaporer dans ladite pièce.

L’action de l’évaporation signifie sortie d’eau sous forme gazeuse. Il s’agit exactement du rôle que jouerait un humidificateur dans cette pièce.

Une autre astuce consiste à laisser la porte de la salle d’eau ouverte, une fois votre douche terminée. L’air humide, va alors s’y propager. Aussi, quelle que soit la saison, aérez chacune de vos pièces pendant quelques minutes, et ce, chaque jour. La pollution intérieure et la poussière sortiront. Cependant, ne les laissez pas ouvertes plus de cinq minutes en hiver, pour que votre pièce ne refroidisse pas trop.

Une autre solution est le repassage. Cette action crée de la buée sur nos vitres et par conséquent, une condensation naturelle. Veillez tout au moins à ce que la température de vos pièces n’aille pas au-delà de 21 °C.

Trop de conseils ne nuisent pas

La liste est longue et non-exhaustive, quand il s’agit de donner des solutions sur comment humidifier vos pièces. Une solution, des plus simples d’ailleurs, veut qu’un récipient d’eau, plus ou moins grand, soit installé dans la pièce. De préférence, ce récipient doit être placé sous un meuble et changé de temps en temps. Ceci évitera la croissance de bactéries.

Vous pouvez aussi placer un bol contenant de l’eau très chaude sur un de vos meubles, l’air ambiant de votre pièce en sera totalement humidifié. Faîtes attention au taux d’humidité qui pourrait très rapidement grimper dans ce cas. Un saturateur peut aussi être utilisé : vous l’accrocherez à votre radiateur.

Notons que les appareils électriques branchés aussi contribuent à la sécheresse de l’air ambiant. Débranchez-les tous, même ceux qui sont en veille. Chauffez aussi de l’eau dans une cocotte-minute puis laissez de la vapeur s’en échapper.

En lisant ce guide d’achat sur l’humidificateur d’air vous en saurez plus.